Évènements Fraîchement Actualisés

2020, « Des mots pour la suite » continue son aventure…

Publié le Mis à jour le

PhotoCourrierOuest4

L’Udaf continue d’organiser ses groupes de parole dédiés aux enfants de parents séparés. Ils sont animés par l’art-thérapeute José Alves et la psychologue Sophie Daudin-Cluzeau. Cinq séances seront proposées cette année : la première dès ce mercredi, les suivantes entre chaque période de vacances si le nombre d’enfants inscrits dans chaque groupe (entre six et huit enfants) est suffisant.
Renseignements auprès de l’Union départementale des associations familiales (Udaf) au 05.49.04.76.32 ou au 06.75.02.02.78, http://www.udaf79.fr

Quatre rendez-vous programmés pour le premier groupe de parole de l’année 2020 : les mercredis 15 et 21 janvier; 5 et 12 février 2020

La Vie en Bleu, le Dossier de Bleu Poitou

Publié le Mis à jour le

Le 20 novembre 2019, la radio France Bleu Poitou diffuse une émission sur l’enfant de parents séparés. José Alves, art-thérapeute, est invité à venir partager son expérience de co-animation d’un groupe de parole : « Des mots pour la suite ».

 

Une séparation, c'est aussi compliqué pour les enfants
   Diffusion du mercredi 20 novembre 2019 Durée : 42min

Libérer les émotions des enfants lors d’une séparation

Le 20 novembre, c’est la Journée Internationale des droits de l’enfant. Comment les enfants vivent-ils la séparation entre leurs parents ? A qui peuvent-ils en parler ?

Sophie Daudin est psychologue et médiatrice familiale à l’UDAF des Deux-Sèvres, elle anime des ateliers et des groupes de parole d’enfants de parents séparés avec José Alves, art thérapeute.

Les séances se déroulent à Niort en trois séances de 2h et une de 2h30 le mercredi de 14h30 à 16h30.

  • Quand on est un parent en souffrance, on n’est pas disponible pour écouter la souffrance de ces enfants.
  • Les enfants sont accueillis entre 6 et 12 ans, trois groupes de 6 à 8 enfants sont constitués en fonction de l’âge.
  • Ces groupes de paroles permettent aux enfants de mettre en mots leurs émotions. Chaque émotion est recevable.
  • José Alves propose aux enfants de peindre sur un masque blanc ce qu’ils montrent aux autres et à l’intérieur quelque chose d’intime, ce qu’ils sont à l’intérieur.
  • A l’issue des quatre mercredis de groupes de parole, les parents découvrent ce que les enfants ont à dire sur ce qu’ils vivent à travers leurs œuvres, paroles, messages qui sont anonymes. Cela change leur regard sur ce que vit leur enfant.

Renseignements sur de groupe de paroles d’enfants de parents séparés :

 

 

 

Séparation : la parole aux enfants

Publié le Mis à jour le

NiortMa VilleCourierOuest

Ils libèrent la parole des enfants de parents séparés

Une dizaine de jeunes Deux-Sévriens ont déjà bénéficié du dispositif « Des mots pour la suite ».

PhotoCourrierOuest3

PhotoCourrierOuest2

Rencontres Accès libre – 3e édition – Du samedi 26 mai 2018 au vendredi 8 juin 2018

Publié le Mis à jour le

visuel

La Ville de Niort et le Centre de ressources handicap du Pôle universitaire de Niort organisent les 3e Rencontres Accès Libre, du 26 mai au 8 juin. Deux semaines pour faire évoluer notre regard sur le handicap.

La thématique retenue pour cette édition est « Le dépassement de soi » par l’activité physique, l’expression artistique, la réalisation professionnelle… Des actions de sensibilisation, des animations sportives et culturelles, des expositions vont ponctuer ces journées dédiées afin de mieux comprendre les situations de handicap et de mieux appréhender les différences…

S’inscrire aux Rendez-vous aux jardins (animations Ville)

Pour sa première participation à la manifestation « Rendez-vous aux jardins », la Ville de Niort a choisi de programmer des animations adaptées aux personnes en situation de handicap. En partenariat avec France Alzheimer 79, elle propose :

  • vendredi 1er juin, à 10h et à 14h, une visite guidée des Jardins de la Brèche (l’histoire, le minéral, le végétal) en compagnie du guide conférencier d’Agnès Brillatz ;
  • samedi 2 juin, à 9h30 et à 14h, une découverte à l’aveugle (yeux bandés) du Jardin des Plantes et un atelier olfactif, animés par le guide conférencier Alexandra Rompillon-Jouarre.

Les participants à l’une ou l’autre de ces sorties pourront également suivre un atelier d’art-thérapie encadré par José Alves dimanche 3 juin, de 14h à 17h, sur le thème des rocailles. Ces éléments en béton armé qui imitent parfaitement la nature étaient très en vogue au XIXe siècle. Le Jardin des Plantes fait partie de ces jardins publics qui ont été agrémentés de rambardes et passerelles en faux-bois, vasques en forme de souches, cascades et rochers artificiels…

Gratuit. Le nombre de places étant limité, il est impératif de s’inscrire en ligne.

Atelier groupe de parole d’enfants : « Des mots pour la suite »

Publié le Mis à jour le

Capture

Animation d’un groupe de parole d’enfants de parents séparés «  Des mots pour la suite ».

Dispositif mis en place par l’Udaf 79 (Union départementale des associations familiales des Deux-Sèvres), avec le soutien financier de la CAF. Ce groupe de 8 enfants de même tranche d’âge, se retrouve à Niort quatre mercredis après-midi dans le cadre d’un atelier co-animé par Sophie DAUDIN et José ALVES (Art-thérapeute)

Atelier Art-thérapie

Publié le Mis à jour le

Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la guerre 1914-1918, la Mission devalorisation du patrimoine historique de la Ville de Niort organise des ateliers d’art-thérapie.

Le 17 octobre et le 5 décembre 2017,

deux rencontres avec les enfants de la classe ULIS de l’école primaire Louis Aragon de Niort ont été consacrées à l’animation de deux ateliers de jeux autour de l’histoire du « soldat sans mémoire » :

Deux temps forts ont structurés l’animation :

         –  Jeu par groupe de 4 élèves

        –  Activité d’expression artistique : s’approprier, investir, restituer, à travers une production de groupe (fresque).

José ALVES, art-thérapeute, a participé à l’animation de l’atelier.

Le 6 février 2018,

24 élèves d’une classe à deux niveaux (CM1-CM2) de l’école Jules Ferry de Niort se retrouvent autour d’un jeu éducatif sur la Grande Guerre, dans le cadre d’un projet organisé par l’ONAG-VG « Les petits artistes de la Mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants ».

Répartis sur quatre ateliers-jeux, ils ont pu exercer leurs connaissances sur La Grande Guerre et montrer leur adresse au jeu.

Autour d’une activité d’expression artistique, animée par José Alves (art-thérapeute) les élèves ont pu profiter d’un temps d’échange, d’écoute, de libre expression pour accueillir leur ressenti et leur parole.

« Rencontres Accès libres »

Publié le Mis à jour le

La Ville de Niort, le Centre ressources handicap de Pôle universitaire niortais et leurs partenaires organisent les 2e Rencontres Accès libre avec l’intention de faire évoluer le regard que nous portons sur le handicap.

Retrouvez le programme sur : vivre-a-niort.com

Jeudi 18 / vendredi 19 mai 2017

14h/17h – Atelier inter-générations « Le soldat sans mémoire »
Animé par un art-thérapeute (José Alves)
Lieu : Hôtel de ville, place Martin Bastard

La cause de l’autisme

Image Publié le Mis à jour le

Une mobilisation de grande envergure, un résultat heureux!

Publié le 08/12/2016 à 15:09 | Le Point.fr

L'Assemblée a rejeté la proposition de loi du député LR Daniel Fasquelle visant à condamner et à interdire toute pratique de la psychanalyse dans le traitement de l'autisme.

Autisme : un texte anti-psychanalyse rejeté par l’Assemblée

Le député Daniel Fasquelle avait fait une proposition de loi, signée par une centaine de députés LR, pour « condamner et interdire les pratiques psychanalytiques ».

Atelier d’expression artistique à visée thérapeutique orienté par la psychanalyse

Publié le Mis à jour le

Public concerné

Toute personne (adultes, enfants, adolescents, personnes âgées) aux prises avec des souffrances d’ordre psychique, physique, social, et affectée dans la capacité d’expression, de communication et de relation, ou dans une recherche de mieux-être et de découverte de soi.

Quand la parole fait défaut ou est autre, là où le traumatisme insiste dans son expression douloureuse, à l’endroit où l’angoisse et le repli altèrent la qualité de vie, ou lorsque le « trop » du trouble du comportement envahit le lien à l’autre, l’engagement dans les activités d’un atelier d’expression artistique à visée thérapeutique peut être le lieu et le temps d’un travail sur soi ouvert sur un autre possible.

Aucun prérequis artistique n’est demandé pour intégrer l’atelier, seule l’implication de la personne est nécessaire.

Un dispositif à visée thérapeutique

Le dispositif de cet atelier s’oriente de l’apport de la psychanalyse et s’aide du potentiel artistique dans une approche respectueuse du sujet ; tout jugement y est absent. Ce qui est privilégié c’est l’implication et l’acte, le processus, l’être et le devenir au monde.

La participation aux activités de création à visée thérapeutique a pour objectif d’éveiller le goût et de susciter le désir de ressentir, de découvrir, d’inventer, de faire, d’apprendre.

Un lieu de libre expression artistique et de libre parole

Dans cet espace, la libre expression plastique et la libre parole de l’individu dans un environnement rassurant, respectueux et bienveillant sont les conditions nécessaires pour permettre le déploiement des associations d’idées, l’élan émotionnel, l’accueil d’un ressenti « autre ».

L’atelier est un lieu d’écoute et d’expression du sujet, où les productions aussi bien que les paroles, les comportements, les relations aux autres sont reconnus, reçus dans leur singularité, travaillés dans un cadre sécurisant et de confiance afin de raviver la saveur de vivre, apaiser la souffrance en suscitant l’intention et le désir, favoriser les situations d’autonomie et d’affirmation de soi.

Permettre l’émergence de la personne et de sa parole

Cette dynamique de l’atelier instaure un nouveau rapport entre l’intérieur et l’extérieur, elle restaure le désir fragilisé. Par le geste de l’art et l’engagement physique et émotionnel dans l’activité un nouage s’opère entre le sujet et son monde pour lui permettre de trouver le « lieu » à partir d’où il émettra son point de vue sur le monde et sa propre « formule » d’existence.

Outils artistiques

  • Terre/modelage, dessin, peinture, écriture et calligraphie ainsi que toutes les techniques d’expression plastique.

Le Dispositif

  • Le suivi en individuel favorise la relation d’aide et permet un accompagnement thérapeutique opérant auprès de personnes en grande difficulté ou qui en ressentent le besoin. La prise en charge peut se faire à domicile si les conditions d’intervention le nécessite.
  • Le suivi en groupe permet d’orienter le travail sur le lien à l’autre, la communication, la relation et l’expression.Le nombre de personnes doit être réduit ; un groupe de trois, quatre personnes maximum permet de pouvoir tenir l’objectif d’une stratégie thérapeutique personnalisée en lien avec un projet d’accompagnement individuel autour d’un projet artistique personnel.

La prise en charge peut s’inscrire dans un projet d’institution (Hôpital, CMP, CAT, IME, mission locale…). L’intervention prendra alors sa place dans le protocole général de l’institution et s’articulera au travail des équipes médicales, éducatives ou sociales mises en places.